In Définitions

Option

En bref

Une option représente un droit d’achat (call option) ou de vente (put option) négociable sur les marchés financiers. Elle peut être utilisée en couverture de risque, ainsi que pour spéculer à la hausse ou à la baisse d’un titre et sur la volatilité. Les options confèrent un droit et non une obligation. Une option d’achat (call option) donne le droit d’acheter une certaine quantité de titres d’un actif à un cours fixé d’avance pendant une période ou à une date définie. Les options sont cotées en bourse tout comme les actions.

Exemple

Le marché français des options est le MONEP qui détient une centaine de classes d’options (détenant des séries d’options) qui portent sur 10 indices et 62 valeurs sous-jacentes.

Le MONEP liste 10 contrat à termes qui servent également de sous-jacents.

Ensuite

  • L’intérêt de ce produit est l’effet de levier qu’il offre par rapport à l’achat d’un actif direct.
  • L’achat ou la vente d’une option présente un coût que l’on appelle la prime (prix de cotation).
  • Le prix d’exercice (strike) est le prix auquel l’option donne le droit d’acheter ou vendre le sous-jacent au moment de l’exercice de celle-ci.
  • C’est le sous-jacent qui sert de référence à l’option, c’est sur celui-ci que l’on exerce le droit de vente (put) ou d’achat (call). Le sous-jacent peut prendre la forme d’actions, d’indices…
  • La date d’échéance est la date à laquelle le droit d’achat ou de vente devient nul s’il n’est pas exercé. Au-delà de cette date une option ne peut plus être négociée ni exercée.
  • Il existe deux types d’options : américaines (exercice du droit de l’option possible pendant toute la période jusqu’à échéance) et européennes (exercice du droit d’achat ou de vente uniquement à la date d’échéance).

Start typing and press Enter to search

définition finance portfoliance économiedéfinition finance portfoliance économie